fbpx
INBOUND MARKETING - Guide Ultime pour l'appliquer en 2019
1069
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-1069,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-17.0,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive
 

le guide ultime de l’inbound marketing

En théorie on peut distinguer 2 grand types de marketing : l’Inbound marketing en opposition à l’Outbound marketing.

En VF, cela veut dire le marketing “entrant” et le “sortant”, pour comprendre mieux ces 2 concepts, on peut faire une analogie simple, qui consiste, en quelques sortes, à représenter l’Inbound marketing comme « la pêche” et l’Outbound marketing “la chasse”.

 

L’Outbound marketing consistant à s’adresser directement à son audience cible (donc de viser une cible).

L’Inbound marketing consistant lui plus à proposer des contenus intéressant pour une audience pour l’attirer puis de mettre en place des mécanismes pour transformer ces visiteurs en clients,

Donc de mettre en place comme un filet avec des appâts et le remonter.

Dans la réalité, c’est plus complexe et surtout l’Inbound et l’Outbound marketing sont souvent complémentaires et articulé dans une stratégie Marketing digital plus globale.

1 – Qu’est ce que c’est l’indound marketing exactement ?

L’Inbound marketing est né avant tout de l’évolution du comportement des consommateurs.

De plus en plus exposés à des techniques marketing agressives et intrusives, le niveau de réceptivité à décliner au même rythme que le souci de mieux maîtriser sa consommation a grandi.

 

L’Inbound marketing est apparu comme une solution à cet engorgement de marketing direct, et est désormais indispensable à presque toutes stratégies marketing digitales.

L’objectif est de créer de la valeur pour son audience cible, du contenu, gagner leur confiance et créer un lien dans un premier temps.

 

L’Indbound marketing consiste donc à faire venir le prospect à soi, en gagnant son attention.

Mais cela englobe l’ensemble du processus, allant du premier contact avec votre marque, jusqu’à la conversion, puis l’optimisation du repeat business.

 

Autrement dit l’Inbound marketing englobe l’ensemble des moyens permettant d’attirer les clients potentiels et les convertir.

 

On distingue 4 gros chantiers dans l’Inbound marketing :

  • La définition des Buyers personnas
  • Le content marketing
  • L’optimisation des funnels
  • Le marketing automation

Ces étapes ont pour but d’optimiser au maximum l’expérience utilisateur et le rendement du business.

 

Bien entendu, et c’est valable pour tout type d’activités marketing, il ne faut pas commencer à faire de l’inbound marketing tant que l’on n’a pas trouvé son Product/Market Fit.

Sinon vous perdez votre temps…

2 – Content marketing

Une fois que vous avez vos Buyer personas, il va falloir créer du contenu pour eux, du contenu sur des sujets qui interessent vos Buyers personas, des sujets directement liés à votre business ou connexes.

Le content marketing, ou marketing de contenu, c’est la création et la diffusion de contenu, dans le but de générer des leads puis des clients.

 

Ces contenus peuvent être de toutes sortes : article de blog, podcast, video, ebook, livre blanc, infographie, stories, webinar, etc..

 

Le content marketing est donc un moyen d’attirer et de fidéliser des clients en créant et en partageant des contenus pertinents pour eux, dans l’optique d’engager une relation.

 

La stratégie globale qui se cache derrière consiste à créer son propre média pour toucher son audience cible.

Dis comme ça cela peut faire peur, mais les autres formes de marketing au sens large, passe eux par les médias des autres.

  • En les payant : encart publicitaire, influencers, pub sur une plateforme, sur un moteur de recherche.
  • Ou bien en les incitant à le faire sans payer directement, comme les Relations presse ou encore le Referral.

 

Alors pourquoi ne pas passer par son propre media ?

 

Si vous avez une page Facebook, vous avez déjà votre media et vous faites déjà du content marketing.

Il n’est pas rare de rencontrer des gens qui confondent l’Inbond marketing et le content marketing.

Si pour vous ce n’est pas complètement clair, j’ai fais une video sur le sujet :

3 – Optimisation des funnels

Créer du contenu ne suffit pas en soi, il faut disposer d’un support optimisé pour votre contenu.

Un support optimisé pour pouvoir proposer des funnels de conversions à vos visiteurs, une expérience adaptée et qualitative répondant à la raison de leur visite.

Le site web fournit le support idéal à nos objectifs, en ça même si vos contenus soient sur Youtube ou un podcast, il est très rare de pouvoir se passer d’un site web optimisé pour la génération de leads qualifiés.

 

Mais si le fait d’attirer du trafic sur votre site constitue bien la première étape d’une bonne stratégie Inbound marketing, cela ne garantit pas pour autant une bonne génération de leads.

 

En sommes optimiser votre site pour le référencement naturel c’est bien, mais l’optimiser aussi pour la conversion avec des funnels personnalisés, c’est indispensable.

 

L’optimisation des funnels consiste à fournir une expérience personnalisée dans la navigation de votre contenu, en plaçant des des Call-To-Action adaptés au profil et à l’engagement de votre audience.

Lorsque vous estimez que vos prospects sont près, leur proposer vos produits ou services.

 

Ces CTA peuvent donc avoir pour but la conversion direct, si le sujet est directement lié à votre activité par exemple.

Ou bien, comme dans la plupart des cas, l’objectif est de créer un lead en récupérant votre email et vos infos de contact, sur du contenu au sujet connexe à votre activité.

On parlera alors d’Optin, j’ai justement fait un article sur le sujet, que vous pouvez retrouver ici.

4 – Marketing automation

Vous avez donc déterminé des Buyer personas, créé du contenu pour eux, et proposé un funnel personnalisé sur votre site pour demander une action à votre visiteur.

Télécharger une ressource contre son email, téléphone, ou encore une conversion direct.

Désormais, vous avez entamé une relation avec ce visiteur, vous devez par la suite lui proposer une expérience unique avec votre produit.

Une expérience qui devra elle aussi être personnalisée.

Alors vous pouvez le faire à la main, garder le contact avec ce prospect ou client, lui proposer d’autres produits, d’autres contenus, etc… En fonction de son cas.

Mais vous pouvez aussi utiliser le marketing automation pour que tout ça se déroule de façon automatique.

Si le terme marketing automation désigne simplement l’automatisation d’actions marketing à l’aide de logiciels et de stratégies spécifiques.

 

Le marketing automation est le plus souvent inscrit dans une stratégie inbound marketing, et intervient en général, après la première visite d’un prospect sur vos contenus et le plus souvent après l’Optin.

C’est à dire après avoir récupéré les informations de contact du visiteur.

Les 3 gros axes du marketing automation sont :

  • Le tracking des comportements de vos clients ou leads
  • Leur segmentation
  • Une communication avec chaque segment de façon appropriée et personnalisée selon des scenarios.

C’est à dire que si par exemple telle personne fait telle action, ou se retrouve dans telle situation, je lui envoie cette suite logique d’emails.

Le but est donc d’automatiser nos actions marketings, le tracking la segmentation et la communication, afin de créer une machine, une machine à revenus totalement autonome.

 

En sommes le marketing automation permet de façon automatique de transformer du traffic sur vos contenus en leads, puis en clients et pour finir  d’augmenter la life time value de chaque client, aussi appelé la Customer Lifetime Value (CLV).

C’est à dire la somme des revenus générés par un business, tout au long de sa relation avec un client.

J’ai réalisé un guide du marketing automation plus détaillé à retrouver ici 🙂

 

J’ai aussi réalisé une video sur le marketing automation pour dégrossir le sujet.

Ce sujet peut vous intéresser aussi :

Comment faire grossir votre business grâce au Growth Hacking ?

Retrouvez notre guide du Growth Hacking

Comment mettre en place une stratégie marketing sur les réseaux sociaux ?

On en parle dans le guide du Social Media Marketing

Le framework AARRR, un modèle indispensable pour analyser correctement toutes vos actions marketing digital.

Je vous explique en détail dans l’article dédié au concept AARRR 😉

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •